Retour

Éclairage de cuisine : comment faire les bons choix ?

Parce qu’il peut transformer totalement l’ambiance de la pièce la plus importante de la maison, l’éclairage de cuisine doit être choisi avec soin. Alors qu’il peut apporter chaleur, confort et convivialité, mal sélectionné ou positionné au mauvais endroit, il risque, à l’inverse, de manquer son but et de ne conférer qu’une luminosité trop forte (ou trop faible) à votre cuisine. Il serait dommage de gâcher une si belle réalisation avec un éclairage mal pensé ou installé trop rapidement. Pour éviter les faux pas en la matière, voici quelques conseils judicieux, à mettre en application dès maintenant.

Quel éclairage pour une belle luminosité dans votre cuisine ?


Première notion à connaître, votre éclairage dépend principalement de la surface ainsi que de l’aménagement de votre cuisine. Globalement et pour la plupart des cuisines, il est conseillé de miser sur un plafonnier central en version suspension ou spots LED dans un faux plafond, par exemple. C’est la meilleure manière de profiter d’une luminosité homogène dans toute la pièce.

Mais parfois, selon votre configuration, certaines petites astuces peuvent faire toute la différence :

•    Votre cuisine est plutôt petite : n’hésitez pas à miser sur les spots ;

•    Votre cuisine est longue : les sources de lumière doivent être placées dans l’axe de la pièce ;

•    Vous disposez d’une cuisine ouverte avec un ilot (lien vers article 3&4 “Ilots de Cuisine” : faites en sorte que ce dernier soit parfaitement éclairé.

À savoir : si votre cuisine communique directement avec votre séjour, un variateur saura se rendre très utile jour après jour. Tamisez la lumière lorsque vous n’êtes plus dans la cuisine, pour une ambiance 100 % chaleureuse.
 

Comment bien éclairer mon plan de travail ?

Véritable cœur de la cuisine, le plan de travail (lien vers article 9&10 “Plan de travail”) se doit d’être parfaitement éclairé. Pour ce faire, vous avez plusieurs options : 

•    Privilégiez des luminaires placés sous les meubles hauts, que ce soit des bandeaux lumineux, des spots à LED, des réglettes… Le but ? Obtenir un éclairage homogène et franc.

•    Préférez jouer avec le verre : vous pouvez disposer des réglettes derrière un bandeau mural composé de verre dépoli. À installer également sous des étagères, pourquoi pas.

Des astuces éclairage qui font toute la différence

Il existe quelques petites astuces abordables en termes de coûts, mais qui peuvent tout changer dans votre cuisine.

Les éclairages à l’intérieur des meubles

N’hésitez pas à éclairer vos placards aux portes vitrées, pour un rendu tout en douceur. Et pour un côté ultra pratique en soirée, il existe des LED à intégrer à tous vos meubles (lien vers article 11&12 “Rangement”). Ce type d’éclairage s’allume automatiquement lorsque vous ouvrez vos placards et tiroirs.

Les meubles hauts : supports parfaits

Et pourquoi ne pas mettre vos meubles hauts à contribution, pour un éclairage ciblé. Vous pouvez jouer sur les hauteurs en plaçant plusieurs sources de lumière sur des étagères. Quant aux spots sur tiges, ils savent mettre en valeur les façades de votre mobilier, pour un rendu design et un vrai plus en termes de décoration.

Pour le plaisir des yeux

Certains éclairages affichent clairement un but décoratif. Des exemples ? Ils sont de plus en plus nombreux à se faire une place dans les cuisines contemporaines :

•    Les rubans de LED, qui courent au niveau de la crédence ou le long des meubles, des plinthes, ou encore au mur, entre autres ;

•    Les ampoules colorées (RVB) permettent d’offrir des teintes fantaisie à votre cuisine. Elles jouent sur les couleurs primaires que sont le rouge, le vert et le bleu.

•    Les lustres de cuisine n’ont plus rien à envier à ceux du séjour, etc.

Quelles sont les solutions d’avenir ?

À cuisine moderne, éclairage moderne. Et pourquoi ne pas faire rimer esthétique et écologie ? Après tout, nombreuses sont les options qui permettent de conserver une source de lumière efficace et design, tout en misant sur des ampoules et lampes à économie d’énergie. Petit tour d’horizon des offres les plus courantes en la matière.

Les LED : les stars des économies d’énergie

Parce qu’elles ne chauffent pas, elles disposent forcément de divers points forts :

•    Une durée de vie d’environ 50 000 heures (contre 1000 heures pour les ampoules à incandescence) ;

•    Une puissance d’éclairage à 100 % dès l’allumage ;

•    Un fonctionnement en basse tension ;

•    Un véritable aspect écologique : elles sont recyclables, ne contiennent pas de mercure ;

•    On les trouve selon de nombreuses tailles, formes, et même couleurs.

Les ampoules connectées : l’avenir de la lumière

Ampoules qui font leur entrée dans nos cuisines, les modèles connectés n’ont pas fini de nous surprendre.
•    Vous pouvez les commander à distance, à partir d’un smartphone, d’une télécommande, d’une tablette ;

•    Vous passez en un clin d’œil d’une ambiance à une autre, selon vos envies ;

•    Vous avez la possibilité de tout changer : couleur, température de couleur… ;

•    Et parce qu’elles sont de dernière génération, elles font aussi détecteur de présence et vous invitent à les synchroniser avec la musique.

Éclairage primaire et secondaire : le bon équilibre

Et, quels que soient vos choix en matière d’éclairage de cuisine, vous pouvez garder à l’esprit cette règle simple. L’association d’un éclairage primaire et d’un éclairage secondaire permet d’obtenir un bel équilibre.

Pour ce faire, misez tout d’abord sur un éclairage performant, notamment au-dessus du plan de travail, de l’évier, des plaques de cuisson et/ou de l’ilot central. Et pour une atmosphère chaleureuse, vous pouvez jouer sur d’autres sources de lumière moins essentielles, sortes de touches finales à votre cuisine.

Votre éclairage secondaire peut être composé de lampes à suspension, de spots LED, de petites lampes à abat-jour… Le variateur fait aussi toute la différence : lumière vive le matin ou lorsque vous travaillez dans la cuisine et lumière douce en soirée. La clé demeure de pouvoir créer l’ambiance qui vous correspond totalement !
 

Pour aller plus loin :  lien vers article 5&6 ”Robinet”, 7&8 “revêtement & crédence”, 13 “poignées tendances”, et HUB 1&2 “Eléments de Cuisine”